Inscription consulaire au consulat général

Informations sur votre inscription consulaire au consulat général.

Inscription consulaire d'un nouveau-né

Informations sur l'inscription d'un enfant belge né à l'étranger d'un parent né en Belgique.
  1. Dernière mise à jour le

1. Documents


Les documents suivants doivent être présentés :

Attention, à l’exception des copies de documents d’identité/de voyage, tous les documents mentionnés ici doivent répondre aux conditions expliquées ci-dessous au point 2.

  • un formulaire d’inscription (toutes les rubriques doivent être remplies) signé par les deux parents;
  • copie littérale originale de l’acte de naissance de l’enfant ; un acte uniquement en hébreu doit être traduit/ un acte en version hébreu-anglais est accepté sans traduction

    Bien veiller à ce que : 
    • ce document porte le nom et le prénom de chacun des parents (pour la mère, le nom de jeune fille, soit « nom du père de la mère »);
    • Attention, à ne pas faire d’erreur dans l’orthographe des noms (traduction) car il s’agit de l’orthographe qui sera utilisée dans les documents belges de l’enfant (SANS possibilité de changer)
       
  • copie de la carte d’identité israélienne ou permis de séjour en Israël des parents avec adresse actualisée (copie sefah, contrat de bail en cours de validité,….) ;
  • copie des passeport des parents de l’enfant ;
  • si possible, une copie du passeport et/ou de la carte d’identité de l’enfant ;
  • Si les parents ne sont pas mariés : veuillez nous contacter par e-mail.

Des documents complémentaires peuvent être demandés.


2. Conditions auxquelles les documents présentés doivent répondre


Les documents doivent être :

  1. originaux : pas de photocopie; l’acte de naissance doit être délivré par l’administration qui a enregistré la naissance (Misrad Hapnim)
  2. récents: ils ne peuvent pas avoir plus de six mois au moment où ils sont remis, dans l’état requis, au consulat;
  3. légalisés et traduits (voir explication ci-dessous).

Légalisation et traduction d’un document officiel israélien

  1. La légalisation d’un document officiel israélien consiste à faire mettre une apostille par le Ministère des Affaires étrangères à Jérusalem (Sderot Yitzhak Rabin 9; Kiryat Ben-Gurion ; Jérusalem 9195022 ; tél : +972.2.5303176 ; e-mail : Apostille@mfa.gov.il ; Site web : mfa.gov.il
  2. Ce document doit être traduit par un traducteur officiel dans l’une de nos langues nationales (français, néerlandais, allemand). Les documents peuvent être, dans certains cas, acceptés en anglais si ils ont été délivrés dans cette langue (voir avec le Consulat).
  3. La traduction doit être légalisée, PAS par le Ministère des Affaires étrangères, mais généralement par le Ministère de la Justice (Bet Mishpat HaShalom - demander information au traducteur ou +972.2.6545900).

Légalisation et traduction d’un document officiel non israélien

Il doit être légalisé dans le pays où il a été émis, et accompagné, si nécessaire, d’une traduction légalisée. Vous pouvez vérifier quelle procédure de légalisation est d’application en fonction du type de document et du pays où il a été émis, sur le site du SPF Affaires étrangères